Tout en plastique.

Le plastique, ce n’est pas fantastique !

C’est même une vraie plaie pour la planète.  Lorsque l’on a inventé ce matériau, on l’a trouvé fantastique parce qu’hyper résistant. Tellement résistant que aujourd’hui il nous submerge nous envahi de toute part.

Les océans s’étranglent de plastique, la terre transpire de plastique, il y a trop de plastique partout !4265ed1b-c093-43c8-a6ab-2d1dbd093672-1020x612

Oui et moi, je peux faire quoi pour limiter les dégâts ?

En voulant faire un petit inventaire de notre consommation quotidienne de plastique, j’ai réalisé qu’elle était énorme et que je ne m’en rendais même pas compte.  Et là, j’avoue que ma première réaction a été celle de l’autruche. Vous savez, celle qui refuse de voir tellement c’est effrayant !

Ma deuxième réaction a été celle de me dire, quel sont les petits efforts que je peux faire au quotidien pour limiter un tout petit peu mes déchets en plastique ?

Le radical extrémiste, ce n’est pas trop mon truc. J’ai donc décidé de faire le « tri » dans mes déchets plastiques et de les classer en deux catégories. Ceux que l’on peut recycler et qui ont donc moins de chance de se retrouver dans la nature, et ceux qui partent direct à la poubelle.

Certains trouveront certainement que cette attitude est peu responsable, car même si ils sont recyclés, le recyclage lui-même produit de la pollution. Certes mais avec le recyclage on ne produit pas de nouveau plastique et on limite un peu la cata.

Petit inventaire à la Prévert des déchets plastiques qui sont parti dans ma poubelle :

1 emballage de jambon, 1 emballage de charcuterie, 4 pots de crème dessert, 2 sachets en plastique qui emballaient mes légumes, un filet en plastique qui emballait mes oignon , la barquette en polystyrène du rôti avec son film étirable, un sachet en plastique qui se trouvait dans la boite de corn flakes, le plastique qui tenait ensemble les deux flacon de shampoing et celui des après shampoings, l’opercule de la boite de ricotta, le sachet en plastique de mes épinards surgelé, le sachet contenant les lardons. Je suis sure que j’en oublie.

C’est sans appel, nous consommons bien trop de plastique inutilement. En revanche je suis une adepte des méthodes douce, l’objectif « zéro déchet » très en vogue en ce moment et du reste admirable, pas pour moi. Quand les objectifs sont trop élevés ça a tendance à me décourager et me faire abandonner avant même d’avoir commencé.

J’ai bien envie de progresser mais vous allez voir, ce n’est pas si simple.

Et si je prenais mon jambon et mon salami à la coupe ? Oui ! Plus d’emballage en plastique, à la place un papier plastifié et un sachet en plastique. Résultat nul.jambon_91_1_93__91_1_93_

Pour les crème dessert, c’est vraiment dommage qu’elle n’existe pas en pot de verre, et je n’ai toujours pas trouvé de recette satisfaisante pour les remplacer.

Difficile de faire moins pour les sachets de légumes, je groupe déjà un max de légumes dans le même sachet, mais les sachet ne sont pas bien grand, alors tant que la ferme n’est pas ouverte, c’est pas simple. Quand aux oignon filet en pré conditionné ou sachet si je choisi le vrac voilà le choix que j’ai !

Pour le rôti, je peux aller chez le boucher du coin, lui acceptera surement de ne pas l’emballer et de le placer dans mon tup.  Et par la même occasion prendre mon jambon et mon salami chez lui aussi mais les prix ne sont quand même bien plus élevés, même si en qualité c’est certainement meilleur, mais quand y a pas de quoi payer plus, y’a pas.

Pour la boite de Korn flakes et si je prenais en vrac ? Oui sauf que là encore le vrac se retrouve dans un sachet en plastique. Pas sûr que mon super marché voit ça d’un très bon œil si je viens avec mon tup. à remplir.cornflakes

Pour le plastique des shampoings, ben les promos c’est quand même bien plus avantageux, bien sûr je pourrais fabriquer mon shampoing moi-même, mais après avoir fait un tour d’horizon des recettes et des ingrédients ce n’est pas vraiment rentable. A part l’amoureux qui à la coupe mili. réglementaire, c’est cheveux long pour tout le monde dans le bocal, alors c’est grosse consommation.

Quant à la ricotta aux lardons, là aussi je suis dans l’impasse. A moins de m’en passer, mais je ne suis pas prête pour cela.

J’ai bien tenté de congeler des épinards lorsque c’était la saison pour en disposer plus tard, mais le goût n’était plus au rendez vous. la surgélation est faite à très basse température très rapidement ce qui permet de conserver saveurs et vitamine.

Bien que consciente que la planète étouffe, je trouve que pour l’instant cela reste assez compliqué d’échapper au emballage plastiques. Et paradoxalement, chercher à éviter les emballages est bien plus onéreux que se contenter des produits classiques suremballés.78787337_o

Je vais donc continuer à privilégier, autant que possible avec mes moyens financiers, le moins d’emballage possible.

Je rêve d’un jour ou l’on pourra allez au supermarché avec des contenants réutilisables, un peu dans le même esprit que les sacs de course, et où l’on pourra tout acheter en vrac, de la farine en passant par le sucre, le café, le shampoing, la viande, le jus d’orange etc.

Tout le monde y gagnerait ! Les super marché feraient de sacrés économies, ça coûte bien moins cher de ne pas conditionner les produits, moins de déchets pour la planète, et nous consommateurs profiterions de la baisse des prix induite par le déconditionnement des produits.

Des magasins de ce genre existent déjà, sauf que pour l’instant ils sont plus cher qu’un super marché classique, allez comprendre ?

Je crois que le mouvement est en marche, lentement mais surement.

Et vous, quelles solutions faciles et économiques, avez-vous trouvé pour consommer moins de plastique jetable ? Je suis vraiment preneuse de toutes les bonnes idées.

Advertisements

49 réflexions sur “Tout en plastique.

  1. Bonjour, je réagis à votre article pour vous transmettre une astuce. La marque anglaise « LUSH » vend des shampooings solides sans aucun emballage. J’utilise le « Godiva » qui sent divinement bon le jasmin. Ils ont un site internet et on peut se faire livrer chez soi. Leurs produits peuvent sembler chers mais ils durent longtemps …

    J'aime

    • merci pour l’astuce, je vais voir ça en revanche je n’ai pas encore trouver d’alternative qui me convienne pour l’après shampoing, j’ai testé quelques recettes données par des blogueuses green, mais cela n’a pas été concluant pour moi. je cherche encore, je finirais par trouver j’en suis sûre !

      J'aime

  2. Tu devrais lire le livre de Béa Johnson « Zéro déchets ». Il y a plein d’astuces pour limiter notre consommation dans la vie de tous les jours. Je te rassure, je ne suis pas une adepte du zéro déchets moi non plus, car trop difficile à mettre en pratique au quotidien. Mais ce livre m’a bien aidé car il est très pratique. Pour les sachets de légumes au supermarché, par exemple, il suffit de se coudre ou d’acheter des sacs en tissu de coton. Et après tout qu’est ce que cela peut faire que l’on te regarde de travers au supermarché si tu mets tes corn flakes dans ton Tupperware ?

    Aimé par 1 personne

    • pour les sachets en plastique au super marché ce n’est pas le regards des gens qui me gênent franchement ça je m’en moque totalement, mais je présuppose peut être à tord que si les sachets sont transparents c’est pour pouvoir vérifier la marchandise qui est dedans, et pour les corn flakes j’en ai acheté la semaine dernière en vrac et ils étaient super beurk dommage car j’avais réussi à convaincre l’amoureux de remplir mes propres contenants. cela dit je vais demander à l’accueil la semaine prochaine si je peux utiliser mes propres sachet en tissu et si est possible de me mettre mon jambon pris à la coupe dans mon tup. on verra bien …

      J'aime

  3. dans mon hiper il y a des légumineux en vrac ,les biscuits et les corn flaks le café cela limite un peu les déchets ,je vais au marché avec mes sachets en papier,d’une semaine a l’autre cela va bien, mais on ne peut pas retirer tout les emballages dommage tout le monde est conscient du probléme mais l’agro alimentaire a tout fait pour que nous soyons dépendant

    J'aime

    • j’ai testé les korn flakes en vrac de mon hyper ils sont beurks, il y aussi plein de fruits secs et des tas d’autre produit en vrac, le truc c’est qu’ils sont bien plus cher que ceux emballés. Si j’avais les moyens d’aller m’approvisionner dans les petits commerces de quartier ça limiterait grandement les emballages, mais c’est vraiment trop cher pour mon budget.

      J'aime

  4. J’achète mes légumes dans un drive fermier et j’ai demandé à ne lus avoir de sac en plastique: j’en ai moins ceux que j’ai sont biodégradables..Je réutilise les sacs que j’ai par exemple je les emmène au marché quand je peux y aller.J’achète ma viande chez un boucher, pour la semaine donc un seul sac et des emballages en papier.J ‘y achète aussi le jambon.Seul problème pour mes deux garçons qui mangent sur le pouce le midi: il y a des emballages en plastique.Le troisième a été converti à la lunch box.
    Je fais mes desserts et mes yaourts.
    Dans l’absolu on ne peut tout éradiquer surtout que les magasins et les structures d’Etat ne nous aident guère.Chez certains commerçants, pour les convaincre j’ai utilisé l’argument du coût:les sacs en plastique leur coûtent cher.

    J'aime

    • attention au sachet en « plastique biodégradable » une étude récente à démontré qu’ils étaient encore plus nocifs que les sachet classique car en fait il se réduisent en microscopique débris de plastique mais ne disparaissent pas contrairement à ce que l’on veux nous faire croire et c’est pire on retrouve ces micro particules de plastique dans la chaîne alimentaire !
      si j’avais les moyens j’achèterais volontiers ma viande chez le boucher, mon fromage chez le fromager et tous le reste chez les petits commerçants de quartier, mais à 5 c’est juste pas possible financièrement. en fait ce que je trouve absurde c’est que tout le monde aurais à y gagner financièrement car l’emballage à un coût non négligeable.
      lorsque je vivais en Tunisie, il y a de cela plus de 20 ans, il n’y avais aucun emballage, tout s’achetait en vrac dans des sac en papier recylcés, et je me souvient que pour acheter de la ricotte chez le fromager il fallait rapporter sont pot, que tout ou presque pouvait s’acheter à l’unité même les portions de vache qui rie, les bouteilles était consignée
      puis un jour la Tunisie s’est laissée séduire par la « modernité », produit sur-emballés, bouteille en plastique, sachet en plastique chez tous les commerçants, une catastrophe depuis la Tunisie est devenue une grande décharge à ciel ouvert défigurée par les déchets c’est vraiment très triste

      J'aime

  5. Bonjour Nadja,
    Je suis comme toi, j’essaie de faire le maximum, mais quand je vois que les pots de yaourt (2 le matin) pots de fromage blanc (1 tous les 3 jours) les pots de crème fraîche enfin tous ces pots ne peuvent être recyclés…pourquoi pas en France alors que dans beaucoup de pays tout est recyclé?
    Nous avions un magasin ou j’achetais beaucoup de chose en vrac, oui beaucoup plus cher car magasin bio( il a fermé), j’achète beaucoup de céréales, légumineuses et pâtes dans un magasin bio (celui là, ça fait 27 ans que j’y vais), mais tout est dans un sac plastique, certes avec le logo AB….mais le sachet n’est pas recyclable….. à la télé il y a des reportages où l’on nous montre que dans des grands magasins il y a la possibilité d’acheter sa lessive, l’adoucissant, le shampoing, etc…etc en vrac… JE VOUDRAIS BIEN SAVOIR OU LES TROUVER…. 😦 😦
    Il n’y a pas si longtemps nous trouvions encore les pots de Yaourt ou crème fraîche en carton ciré…..
    Si tout le monde recyclait le maximum qui est possible, ce serait déjà un grand pas.

    J'aime

    • c’est exactement la question que je me suis posé ? mais ou sont donc ces hypers ? il y a bien eu pendant un temps mais trés limité dans mon hyper la possibilité d’acheter sa léssive en vrac avec un contenant consigné par le magasin, oui sauf que le temps que je finisse celle que j’avais à la maison le jour ou j’ai voulu en acheté et ben ça avait disparu ! certes mon hyper à développé un très grand rayon en vrac pour les fruit sec, les légumineuse, les épices et même les dragées, sauf que c’est servi dans dans des sachets en plastique et que c’est bien plus cher que les mêmes produits déjà emballé alors ou est le bénéfice ? je me souviens lorsque j’était petite de ces yaourts conique en carton ciré, pourquoi les avoir fait disparaître ?

      J'aime

  6. Bonjour,
    Et bien moi sur ce coup, je ne me culpabilise pas avec les sachets plastiques des fruits et légumes. Faut bien mettre un sac dans la poubelle, alors je mets un sac poubelle – pour que ma poubelle soit bien recouverte et reste propre- et par dessus, un sachet plastique, qui part dans la grosse poubelle dés que plein (un à deux par jour, suivant ce qu’on fait). Le budget sac poubelle est ainsi diminué et ma poubelle ne dégage pas d’odeur.
    Charcuterie – viande : je privilégie à la coupe, c’est pas plus cher et c’est meilleur (moins de conservateurs).
    En revanche le reste, et bien pas de solution miracle. Quand j’avais des vaches qui allaient au champs près de chez moi, je faisais mes yaourts mais maintenant les vaches de ma commune sont en stabulation alors je n’y vais pas. Qui aimerait être enfermé à vie et n’avoir pour seule ballade quotidienne que le chemin éventuel de la traite ?
    Mais j’ai remarqué que ma poubelle verte (déchets non recyclables) ne déborde plus, sauf la semaine d’après Noël, et on ne sort plus la poubelle jaune que toutes les 3 à 4 semaines. Ce qui veut dire que nos déchets ont quand même diminué.
    Bon courage et bizzz

    J'aime

    • c’est clair que la vie de ces vaches n’est pas bien gaie, encore une abération, les vaches produisent elle vraiment plus lorsqu’elle ne bougent pas ? je fait mes yaourt moi même même si je n’ai pas de vache en liberté prés de chez moi, en revanche je n’achète que le « lait d’ici » lait produit à moins de 150 km de son lieu de vente enfin c’est ce qu’ils disent. je ne jette pas les sachet en plastique non plus car il me servent aussi pour les poubelles des toilettes et salle de bain parfaitement adaptés au petites poubelle, n’empêche je sais qu’ils finiront à l’incinérateur et que si à la place il y avait des sac en papier recyclé ça serait tout aussi bien pour mes petites poubelles.

      J'aime

  7. bravo pour tes efforts. Ca a déjà été dit mais les desserts je les faits, les gâteaux aussi; une belle journée à les faire avec mes enfants. J’ai investit une bonne fois pour toute en boite et sac isotherme, petits et moyen. Chacun est fier d’avoir sa couleur, j’ai vu sur un blog américain une maman qui réservait un plateau dans le réfrigérateur par membre de la famille, elle met un ou deux fruits , un ou deux gâteaux et un ou deux yaourts; elle est tranquille pour plusieurs jours! Tout le monde prends le matin ce qui lui est nécessaire pour la journée, dans ses petites boites individuelles.
    Mais malheureusement, il n’y a pas de solutions « miracle ».

    J'aime

    • ce que j’aimerais c’est que l’offre de vrac soit plus répendu et surtout moins chère, c’est fou quand même de devoir payer plus cher un produit qui n’est pas emballé, et ce que j’aimerais ce que les super marché autorise et encourage même ses clients à venir avec leur propre contenants, sur le même principe que les cabas de course réutilisables, quitte à fournir au départ ces contenants. il y a tant de petites solutions faciles qui pourrait être mis en oeuvre à grande échelle si il y avait une vrai volonté de la part des industriels et des distributeurs. ce que je regrette c’est qu’aujourd’hui l’offre sans emballages reste réservée à ceux qui ont les moyens financiers c’est absurde.

      J'aime

  8. Bonjour,
    Pour vous aider : le livre « zéro déchets » de Béa Johnson, c’est un peu radical mais on peut y piocher bcp d’idées et notamment, pour éviter et se débarrasser des plastiques…..
    Bonne lecture

    J'aime

    • j’ai lu et vu le reportage sur Béa Johnson. c’est tout à fait admirable, néanmoins dans le reportage on la voit faire ses courses et a aucun moment il n’est question de coût, elle déambule dans un magasin bio, habite une magnifique maison dans un joli quartier résidentiel, c’est le petit bémol que j’apporterais à sa démarche. je ne crois pas qu’elle pourrait aller au Auchan ou carrefour du coin avec ses bocaux, les caissières me font déjà la remarque quand je mélange tomate poivron et courgette dans le même sachet que pour vérifier le poids faut pas que je le fasse, alors les mettre dans des sachet en tissu opaque réutilisables !
      j’ai fait un peu le tour des recettes des produits d’hygiène à faire soi même lorsque j’ai vu le prix des produits de base pour les fabriqué j’ai laisser tombé.
      elle dit qu’elle a fait des économie, sans doute mais qu’achetais t’elle avant certainement des produit premier prix, alors oui c’est sur que si l’on a l’habitude d’acheter la grande marque emballée et que l’on passe au vrac même bio on fait des économies. mais si l’on ne peut qu’acheter le premier prix emballé le bio en vrac c’est juste impossible !

      J'aime

  9. Hélas comme toi, quand j’étais enfant les bouteilles étaient consignées (petit pécule pour celui qui les rapportait, ou échange contre des bonbons) les sacs étaient en papier et chacun avait son panier.

    J'aime

    • et oui vive la modernité, au départ ça paraissait plutôt une bonne idée le plastique, solide facile à produire et à l’époque on disait moins de papier utilisé et des arbres préservés, c’était dans une démarche écologique c’est ça le plus incroyable de cette histoire. idem pour les pots en verre, le plastique est plus léger moins lourd à transporté moins de carburant dépensé. et maintenant on arrive pas à faire marche arrière alors qu’il le faut !

      J'aime

  10. Bonjour,

    Je n’ai jamais acheté un seul dessert !, même lorsque les enfants étaient petits. J’ai trois enfants âgés de 10, 9 et 7 ans.
    Je fais riz au lait, semoule (nature sucrée, au chocolat, aux pralines, aux raisins secs, ou au caramel), flans, crème pâtissière, crème au chocolat ou au caramel (on peut parfumer à l’infini, avec de la noix de coco râpée, etc.).
    Crème au chocolat :
    Mélanger 50 g de sucre en poudre avec 50 g de poudre chocolatée et 50 g de maïzena.
    Ajouter progressivement 500 ml de lait. Puis faire épaissir au micro-ondes pendant 5 à 6 mn.
    Remuer avec un fouet.
    Remettre au four pendant 2 mn et fouetter à nouveau. Renouveler ces deux opérations jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.
    Laisser refroidir et déguster.

    Bon courage dans votre combat anti-plastiques…, pas facile…

    Cordialement.

    J'aime

      • pour les crème dessert j’ai testé une bonne semaine dans un pots qui ferme idem pour les yaourts, tu peux tout à fait réduire les quantité dans la recette pour ne faire que 3 ou 4 crème à la fois, c’est plus compliqué pour les yaourts mais c’est faisable 1/2 litre+1 yaourt te donnera environ 4 yaourts

        J'aime

    • Moi aussi je fais tous mes desserts maison….mais j’ai des contenants que je ne peux recycler…… ET JE NE TRAVAILLE PAS… Je comprends Nadja qui est à Paris (j’y ai travaillé 30 ans et habité la région Parisienne) et bien quand on démarre de la maison à 7h00 et que l’on rentre à 19h00) il faut être super motivée pour cuisiner les desserts et le reste pour les repas du soir…. et moi je n’avais pas d’enfant……
      Maintenant je vais dans un jardin de cueillette avec mes cageots….Je vais chercher mes fromages de Vache et de Chèvre à la ferme, j’ai un marché à la ferme une fois par mois, Mais dans les grandes villes ce n’est pas le cas…..

      J'aime

      • je suis à Lille et je ne travaille pas non plus ce qui me permet de faire un max de truc moi même, mais pour ce qui est des légumes et du reste cela reste très compliqué lorsque l’on a un budget serré et que l’on vit en ville.

        J'aime

    • je fait aussi pas mal de dessert mais j’en suis à ma 6 me recette de crème dessert type danette et non pour l’instant c’est pas concluant personne ne les aimes. idem pour les petits suisses pas trouvé de recette. c’est donc les deux seuls desserts lacté que je continue d’acheter avec de temps en temps des yaourt mais dans des pots en verre et je les achète pour les pots et non pour les yaourt spuisque je les fait à la maison

      J'aime

  11. Je suis frontalière avec l’Allemagne, j’achète bcq outre-Rhin, les pots de yaourts 500 g sont .. consignés, fromage blanc toujours par 500 g pas de petits pots !! Les légumes, pas de souci pour coller les étiquettes de prix sur la courgette etc … d’ailleurs il y a pas de sachets à disposition ; les légumes en conserve, toujours en verre.
    Pour la viande, commande groupée familiale en Alsace chez un producteur de boeuf et livraison sous vide en petite portion tous les 3 mois environ.
    Pour la charcuterie, c’est au stand, jamais au libre service. Dans mon sac à main, il y a toujours un filet crocheté maison et dans la voiture des sacs en toile de jute.
    Les petits enfants c’était couches lavables.
    Ah oui nos shampooings ce sont des galets chez Lush (bon il y a des quelques soucis chez certaines personnes quand à la composition ..) Produits d’entretien : vinaigre et bicarbonate … plus d’assouplissant, je l’ai remplacé par le bicarbonate, l’assouplissant étant un cata pour les stations d ‘épuration.
    Belle journée !!

    J'aime

    • je me souvient lorsque j’habitais en Alsace c’était bien plus simple, je n’ai jamais utilisé d’assouplissant de ma vie, et je parfume mon linge avec de l’extrait de lavande dans mon eau de vapeur du fer, idem pour les produit d’entretient vinaigre bicarbonate de soude en poudre ou en cristaux selon l’utilisation que j’en fait, j’ai que des tapis à la maison alors c’est terre de Somière ou bicarbonate avant l’aspi, pour les concombre pas de soucis il sont vendu à l’unité là ou je fait mes courses, mais les caissières râlent quand je met tout mes légume dans un seul sachet et que je colle toute les étiquettes sur ce sachet, elles disent que faut pas le faire, je leur explique à chaque fois que c’est pour limité la consommation de plastique elle comprennent mais elles ont des consigne ce que je comprends moi aussi.

      J'aime

  12. l’idée chez Martine T de revenir avec les anciens sacs pour les fruits et légumes est pas mal d’autant plus qu’il suffit de recoller la nouvelle étiquette sur l’ancienne,moi aussi je prend un seul sac pour des légumes différents en collant les étiquettes correspondantes ou étiquette sur le légume ( mais cela ne tient pas toujours)je pense aussi que c’est nous consommateur(trice) qui pouvons par notre comportement responsable modifier les habitudes de vente des commerçants (il suffit d’être de plus en nombreux(ses) à le faire)

    J'aime

    • effectivement je note cette idée c’est exellent et je vais la mettre en oeuvre dés mes prochaines courses ! c’est clair que si tout le monde se met à refuser de mettre ses légumes dans des sachets en plastique pour privilégier les sac en tissu réutilisable, les commerçant seront bien obligé de s’adapter ! mais il faudrait que tout le monde s’y mette et ça c’est pas gagné !

      J'aime

  13. Bonjour, et oui encore une question existentielle !!!!
    Petite info lilloise, suite à l’ouverture de Day by Day, rue Gambetta, les commerçants autour se sont mis au « sans emballages » et le boucher fait une réduction dans ce cas là. A savoir qu’en plus de privilégier le sans emballage, j’essaie de privilégier les artisans qui de plus généralement utilisent moins de produits industriels (conservateur et autre) donc c’est meilleur pour la santé (pour en revenir au bio ou pas).
    Sinon de mon côté, j’ai éliminé, pour le goûter des enfants, les compotes à emporter par une pomme en quartier, les gâteaux emballés individuellement par des muffins maisons et la petite bouteille d’eau par une gourde à remplir. En ce qui concerne le jambon et autre charcuterie, j’ai un tupperware spécial que j’améne, ce qui fait un sachet en moins….J’achète dès que c’est possible les conditionnements familiaux pour la beauté, les yaourts, …Et pour le reste, on s’en passe très bien fini les crémes desserts et vive les yaourts natures au miel, aux fruits, fruits secs, etc (selon les envies de chacun).
    Et voici ma petite participation au bien être de notre planète et aux billets du mercredi.
    Excellente journée !!!

    J'aime

    • Day by Day c’est le magasin qui vent en vrac sans emballage rue gambetta ? j’y suis allée je voulais renouveller mon stock de fruits secs, j’en utilise pas mal dans mes recette, j’ai rien pu acheté bien trop cher, pour le boucher et le fromager idem au dessus de mes moyens. pour le boucher nous avons décidé en famille qu’au lieu d’une fois par semaine nous allons réduire à une fois tous les 15 jours notre consommation de viande, pour nous fournir en boucherie. as tu une bonne adresse dans le quartier Vauban, ou vers Gambetta c’est pas trop loin de chez moi.
      pour les compote j’ai acheté des gourdes rechargeable et comme ça on peut y mettre de la compote maison, ma grande mange en dehors de la maison le midi mais elle n’aime que ce qui vient de la maison alors c’est bento et pour le dessert compote maison en gourde rechargeable.

      J'aime

  14. on a éliminé les bouteilles d ‘eau c’est dejà une grande consommation en moins, je fais d es yaourts donc pour un pot acheté , j’en f ais 7 mais je continue à acheter des crèmes dessert et comme toi tout le reste, charcuterie…..pas trop moyen de faire autrement….

    J'aime

    • je n’achète que trés rarement des bouteille d’eau je préfère le goût de l’eau du robinet question d’habitude, idem pour les yaourts fait maison depuis un petit bout de temps, pour la charcuterie on en consomme très peu mais… si on pouvait se passer de ce fichu emballage ça serait top !

      J'aime

  15. je vais au marché et privilégie les marchands avec des sachets en papier . Je suis comme vous je cherche ,et le prix est un facteur important . tout est emballé, suremballé avec un design attractif . Ce sont aussi des emplois ! » alors ou est le juste milieu ?peut-être essayer de ne pas jeter n’importe ou , faire un tri intelligent , C’est compliqué . je vis en ville et n’ai pas de jardin.
    penser à être responsable de soi et sa famille c’est un grand pas
    merci pour vos articles
    michele

    J'aime

    • toute l’absurdité du problème est là, le prix, si l’on veux privilégier des produits sains de proximités, sans emballages superflu il faut du temps et de l’argent. du temps car il faut faire plusieurs commerçants à des endroits très éloigné les uns des autres (pour les petits producteurs par exemples) et de l’argent car c’est malheureusement souvent bien plus cher, certes le prix est justifié mais quand on a pas on a pas, et même si on diminue les quantité consommées, il y un seuil minimum que l’on ne peut pas franchir. idem en ville et sans jardin alors les solutions sont plus difficile à mettre en oeuvre mais on s’applique à faire à notre niveau de mieux que l’on peut

      J'aime

  16. Ici c’est de temps en temps les légumes bio car ils ont des sac papier. Mais les prix ! Ouille alors c’est quand ils ont des promo. En attendant que la ferme  » réouvre ».
    Pour la viande et la charcuterie c’est à la coupe surtout que c’est souvent moins cher qu’en préemballé si on prends ce qu’ils proposent en promo.
    Mais pour le reste, shampoings, produits laitiers on reste au plastique.
    On fait tout de même un énorme tri : composte, papiers plastiques recyclable… Il faut dire que par ici le prix de l’enlèvement des ordures ménagères est en fonction du volume ! Ça motive 😉

    J'aime

    • je suis comme toi j’attends que la ferme réouvre ses portes, pas de viande à la coupe dans mon hyper, uniquement la charcuterie mais elle est ensuite emballé dans un papier plastifié lui même glissé dans un sachet en plastique autant dire que ça revient au même que la prendre déja emballé en plus elle n’est même pas moins chère et même pas meilleure. lorsque nous étions en Moselle nous la prenions uniquement à la coupe parce que là elle était carrément meilleur pour le même prix en plus !
      j’ai eu envie de faire mes shampoing moi même mais quand j’ai vu le prix des produit de base pour les fabriquer je me suis ravisée. idem on tri aussi avec beaucoup de soin, même les blister dont le plastique n’est pas recyclable est d’abord « déshabillé » de son carton avant d’aller dans la poubelle normale. pas encore ce système ici mais ça devrait pas tardé et je pense que ça peut faire bouger les exigences des consommateurs, si ils savent que ça va leur coûté un bras en poubelle ils vont exiger moins d’emballages !

      J'aime

  17. Parce-que les grands magasins proposent des sachets en plastique pour emballer les légumes, faut-il les utiliser? Moi je pèse et colle le prix direct sur le fruit/légume. Comme ça je ne paye pas non plus le prix au poids du sachet, non mais!
    En général on les épluche à la maison donc pas de colle là où on mange-et si c’est pas bio, il vaut mieux enlever les pesticides accumulés sur la peau de toute facon.

    J'aime

    • et bien on n’a pas le choix ! ou alors il faut coller une étiquette sur chaque tomate, quand les légumes sont tarifé à l’unité c’est ce que je fais ou quand je n’ai besoin que d’un seul poivron ou courgette aussi, mais pour les haricot vert ou les petits pois ? je les mettrais bien dans un sac en tissu mais les vendeur et les caissière ont des consigne elles doivent pouvoir voir le produit par transparence pour vérifier que c’est bien des haricots vert et pas autre chose.

      J'aime

  18. Bonjour,
    bien sympas vos réflexions hebdomadaires…
    Chez nous, amateurs d’eau gazeuse, on a acheté une machine à bulle mais on ne l’utilise que pour l’eau, pas de sodas, pas de chimie, parfois un peu de citron dedans mais attention : citron dans l’eau gazeuse = pchitttttttt!
    Je prend la charcuterie à la coupe, les déchets sont moins un problème quand même et regardez bien, les prix au kilo sont tout de même moins cher. Et pourquoi on ne lancerait pas l’idée d’aller chez le boucher et le charcutier avec son tup. ou avec son sachet papier ( quand on nous en donne, les conserver pour les réutiliser)!! on lance l’idée ? !
    chaque fois que c’est possible, j’évite de prendre un sachet aux légumes, soit je colle plusieurs étiquettes sur la même poche ( c’est comme ça qu’on dit sachet ici) soit l’étiquette sur le poireau, ça rouspète en caisse mais je fais un beau sourire et je n’en veut pas à la pauvre fille qui a des ordres.
    J’ai une copine qui a sa réserve de sacs qu’elle remet automatiquement dans son coffre après rangement des courses comme ça elle les a toujours sous la main, juste une habitude à prendre.
    Il ne faut pas sous estimer l’impact que peuvent avoir les petites ménagères, au début les œufs de cocotte qui courent étaient marginaux aujourd’hui c’est le contraire. En Allemagne, un mouvement qui a eu un gros retentissement déposait les plastiques inutiles, genre celui des bouteilles de Shampoing qui pourraient être remplacées par un simple lien, à la sortie du supermarché dans leurs poubelles, le résultat en a été que le plastique a considérablement diminué dans les supers Allemands, et par conséquences Lidl et Aldy.
    C’est peut être à nous de démarrer … facile à dire à 60 ans et pas dans une grande ville …
    je vais de ce pas mettre mes sacs papier dans mes sacs à courses.
    merci de nous obliger à réfléchir… Sympa
    peut être une idée printable de sacs papier ???????
    bien amicalement

    J'aime

    • je trouve l’idée de réutiliser les sachet d’une semaine sur l’autre exelente, je vais le faire dés mes prochaine course, ça tombe bien car ne ne jette pas mes sachets ou je mets les légume je les garde pour les petites poubelles, mais j’en ai une tonne !
      ton idée de lancer le mouvement du réutilisable dans les super marché me plait bien, et si on écrivait une lettre ouverte à tous les super marché, pour qu’ils mettent en place des contenant réutilisable pour les denrée en vrac, les légumes, le poisson, la charcuterie enfin tout ce qui est vendu sans emballage mais qui au final est emballé par leur soins ? je vais y réfléchir sérieusement et je suis preneuse de toutes les bonnes volontés qui voudront m’accompagner dans cette démarche.
      je note l’idée de printable pour sac en papier !

      J'aime

  19. Juste le truc que j’ai trouvé, mon magasin Bio, les légumes sont vendus dans des sachets papier comme dans le temps, les biscuits on en trouvent en vrac pas fameux…., les céréales aussi en vrac, les yaourts, je fais….mais j’ai l’impression de mieux manger même si le goût n’est pas toujours au rendez-vous, et moins, un tout petit peu moins de déchets. A Paris c’est ouvert quelques magasins ou tout est en vrac et tu viens avec tes contenants ( vu à la télé). Bisous

    J'aime

  20. Le Mouvement Colibris tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi :

    Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

    Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »
    Voilà nous faisons notre part et c’est déjà beaucoup. Merci pour ce bel article

    J'aime

    • j’aime l’idée de ce mouvement, je suis une grande fan de Pierre Rabhi et de sa vision du monde. c’est pour cela que j’ai envie de parler autour de moi de tout ces petits gestes simples à mettre en oeuvre qui ne bouscule que très peu nos habitude pour convertir un max de personne mais sans effrayer, certains discours écologique sont tellement radicaux qu’ils sont effrayant tant il nous demande de changer du tout au tout notre façon de vivre même si ils sont surement raison au final, sauf que à trop demander d’un coup on obtient l’effet inverse.

      J'aime

  21. Coucou!
    Je me reconnais dans ce portrait!
    Mais, pour les fruits et légumes et le vrac, je fais des sachets réutilisables.Fan de ton blog depuis longtemps, je te propose de t’en envoyer un lot. Ça te dit?
    Joyeuse journée

    J'aime

      • Surtout, n’hésite pas! Mes sachets sont transparents et vraiment bien accueillis aux caisses, même des hyper. Et ce n’est pas pour me faire de la pub, au contraire! Avec mon boulot et mes petits-enfants, j’ai déjà bien assez de travail comme ça! C’est plus une contre-partie à toutes les idées que j’ai glanées sur ton blog… ^-^
        Joyeuse soirée

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s