Calendrier d’octobre.

Oulala, j’ai un jour de retard. D’habitude j’arrive à partager avec vous mon calendrier le 15 au plus tard. Il faut dire qu’avec la rééducation de mon nouveau compagnon de promenade Diesel, je n’ai plus une minute à moi.

En effet, rééduquer un chien adulte pour en faire un chien bien dans ses pattes, ça demande beaucoup de patience certes, mais surtout beaucoup de temps.

Il faut multiplier les expériences positives, ce qui implique de multiplier les promenades, de changer d’environnement régulièrement. Sans compter tous les petits exercices que l’on fait tout au long de la journée.

Saucissonner chaque activité ménagère pour quitter la pièce 10 fois de suite pour qu’il n’ait plus peur que je sois hors de sa vue, ça rallonge considérablement le temps que je consacre à chacune de mes tâches.

Là où il me fallait 5 mn pour faire mon lit il m’en faut 15 aujourd’hui, puisque je vais volontairement quitter la chambre aller jusqu’à la cuisine 5 ou 6 fois, jusqu’à ce que Diesel se lasse de me suivre.

ET même si cela peut paraître très fastidieux, je vois les premiers bénéfices. Diesel passe à présent presque toute la matinée dans son panier, qui se trouve dans mon bureau, pendant que je cuisine et que je vaque à mes occupations ménagères du matin.

Diesel peut  aussi enfin rester tout seul une petite heure sans hululer de désespoir pendant notre absence.Diesel le jack Russell qui pleure

Il en va de même pour les promenades. Là où la grande promenade durait 45 mn, elle peut à présent durer jusqu’à une heure et demi.

Pour le désensibiliser aux chiens lorsqu’il est en laisse, sur le conseil de deux jeunes éducatrices formidables dont j’ai fait la connaissance, j’ai mis au point une stratégie.

Dès que j’aperçois un chien qui vient vers nous, je guette l’attitude de Diesel. Lorsque je vois qu’il l’a vu, je continue d’avancer tant qu’il est détendu puis, au moindre signe de nervosité nous faisons demi-tour et je le félicite pour être resté calme et ne pas avoir aboyer. le but est de défaire son mécanisme actuel « je vois un chien, j’ai peur, j’aboie pour qu’il s’éloigne, il s’éloigne donc j’ai le bon comportement », pour qu’un nouveau mécanisme se mette en place « je vois un chien, tout va bien, rien ne se passe, je reçois même des friandise et des caresses, alors croiser un chien c’est cool ».

Du coup je dois faire des tours et des détours, le parcours se transforme en course d’obstacles !

Pour l’instant nous gagnons mètre par mètre, bien que le jour où nous pourrons croiser un chien sans qu’il ne se transforme en Grimlins est encore loin, j’ai bon espoir qu’il arrive.Diesel le jack Russell qui aboie

Du coup il ne me reste pratiquement plus de temps libre pour bidouiller ou dessiner. Ce n’est pas grave, je vais finir par trouver le bon équilibre, c’est juste une question d’organisation à mettre au point.

En attendant le tuto de mon sac qui se fait attendre, je partage aujourd’hui mon calendrier d’octobre. Vous pouvez l’imprimer autant que vous voudrez.gratuit calendrier octobre free printable calendar illustration
imprimez bleuParce que certaines d’entre vous me l’on demander j’ai même fait la petite pochette à ordonnance à coller en dessous.gratuit calendrier octobre free printable calendar pochette ordonanceimprimez jaunebande_pour article_blog-10

Je vous laisse, c’est l’heure de ma première balade avec Diesel.

Que cette journée vous soit douce et créative.

Publicités

Un sac pour les promenades.

La semaine dernière, après avoir fait une belle et longue balade avec mon amie Dorothée et les copains de Diesel, Gaspard et Anatole, je me suis fait une belle frayeur. Plus de clés de voiture.

Heureusement après quelques instants de panique, je les ai retrouvées. Elles étaient juste tombées dans la voiture de Dorothée.

En effet pour accélérer la socialisation de Diesel, je fais toujours une partie du trajet dans la voiture de Dorothée pour habituer Diesel à être dans un espace confiné avec d’autres chiens. Lui est devant à mes pieds et ses copains sont derrière.

Et si au début nous avions droit à de vilains grognements, à l’allée comme au retour, aujourd’hui il lui arrive même de monter derrière au retour si il n’y a qu’un seul de ses copains déjà installé, deux c’est encore un peu trop pour l’instant.

Autre chose qui ne me quitte plus lorsque je sors depuis que j’ai adopté Diesel, c’est une petite pochette ou se trouvent friandises et sacs à crottes. Les friandises pour l’occuper et le familiariser avec les vélos et les joggeurs lorsqu’il n’est pas attaché et qu’ils ne les prenne pas pour des proies à courser. Les sacs à crottes parce que ce que je déteste par-dessus tout, c’est marcher dans les crottes de chiens, alors hors de question de laisser sur le chemin celles de mon chien.

J’avais pris l’habitude d’y glisser mes clés de voiture, sauf que cette pochette toute simple est constamment ouverte pour avoir à dispos rapidement munitions anti-vélos et joggeurs. Et voilà comment mes clés se sont enfuies de mon sacs. Si, si, elles se sont enfuies, elles ne supportaient plus de partager le même habitacle que les gâteaux à chien et les sacs à crottes.

A peine rentrée, encore secouée de la petite frayeur, je me suis mise immédiatement à ma MAC  et je me suis fait un sac pochette, étudié pour les balades avec mon fidèle compagnon Diesel.sac en cuir et tissu liberty 2sac en cuir et tissu liberty 3sac en cuir et tissu liberty 4

Un reste de cuir rose, un peu de tissu avec un adorable semi de fleurs, et hop on vide un tout petit peu les réserves. C’est aussi pour cette raison que le zip est bleu. Cela aurait certainement mieux avec un Zip écru, mais je n’en avais pas en réserve et tant qu’il y a de quoi faire en réserve je m’interdis d’acheter quoi que ce soit.

Et le plus important : deux poches zippées au dos. Une pour y glisser mes clés, l’autre pour y mettre portable et portefeuille.sac en cuir et tissu liberty 1sac en cuir et tissu liberty 5bande_pour article_blog-10Voilà cette fois, je ne risque plus de perdre mes clés de voiture, à moi les promenades l’esprit léger !

Que cette journée vous soit douce et créative.

Dans un magazine aux USA !

Trop, trop fière ! Un de mes tissus en vente sur Spoonflower a été sélectionné par un magazine Américain.Cover_SWSEP15.indd0018655_sewing-world-september-2015 page

A moi l’Amérique ! Là je m’emballe un peu mais quand même ! Être sélectionné parmi le millier de designers que compte le site… ça flatte quand même bien l’égo !

Que cette journée vous soit douce et créative !