Tuto comment faire des bijoux en plastique dingue

Vous m’avez posé pas mal de question lorsque je vous ai montré mon bracelet en plastique dingue. J’ai rencontré pas mal de bévues en réalisant ce bracelet, l’occasion de partager avec vous mes expériences et les pièges à éviter.DIY bracelet plastique dingue 4

Le plastique dingue c’est quoi ? j’en entend déjà dire « oh mais tout le monde connait » et ben moi j’ai découvert ça y’a pas si longtemps, bon 6 ou 7 ans en cherchant un bricolage pas trop cher à faire et pas trop compliqué pour animer un anniversaire.

Je connais 2 sortes de plastiques dingues. Le transparent et le blanc. J’ai vu en faisant mes recherches pour ce billet qu’il pouvait aussi s’appeler « plastique fou » Vous le trouverez dans tous les magasins de loisir créatif et dans certain magasin de jouet. Evidemment sur le net  si vous n’avez plus que cette solution-là. Il y a un peu tous les prix, j’achète le mien autour de 8 € le paquet de 7 feuilles de 260/200 cm.plastique dingue blancpochette-7-feuil-plastiq-pochette-7-feuil-plastiq-3532435403011_0

Au départ, ce plastique est fait pour dessiner dessus au crayon de couleur ou au feutre permanent. Mais je me suis dit que si mon imprimante était capable d’imprimer du plastique transparent pour rétroprojecteur elle pourrait certainement imprimer ce plastique dingue. Certes la feuille est plus rigide mais j’ai tenté le coup et ça a marché. Lorsque la feuille tourne dans l’imprimante ça fait pas mal de bruit mais ça passe !

Attention ! Ça ne marche que dans une imprimante à jet d’encre, le laser c’est chaud et le plastique et le chaud, ben, ce n’est pas copain du tout !

Comme la feuille est plus petite qu’une feuille A4,  j’ai d’abord fait un essai sur une feuille de papier normal coupée à la dimension de la feuille de plastique. J’ai ensuite positionné ma feuille de plastique dingue dans le bac à feuille en fonction du résultat que j’ai obtenu sur la feuille blanche.

Ma première impression s’est avéré une catastrophe. Le dessin était à peine perceptible tellement l’encre avait diffusé n’importe comment.DIY bracelet plastique dingue 7

J’avais imprimé sur un réglage « papier ordinaire » erreur ! Il faut vraiment choisir le réglage « film transparent » même comme ça il y de la bavure néanmoins cela reste acceptable comme résultat.
DIY bracelet plastique dingue 10

Il faut absolument laisser l’encre bien sécher avant de commencer le découpage. Sinon on s’en mets plein les doigts, le dessin ressemble à un gros pâté difforme une fois terminé. Ça sent le vécu n’est-ce pas !

Si vous imprimez des motifs perso, pensez à saturer les couleurs au maximum, le rendu étant bien plus foncé que les couleurs à l’écran.DIY bracelet plastique dingue 12

Le découpage, il faut percer tous les trous avant cuisson avec toujours l’idée du ratio de rétrécissement. Je me suis servi d’une banale perforatrice à papier pour percer les trous. la taille étant parfaitement adaptée.DIY bracelet plastique dingue 15

Sur l’emballage il est écrit que cela rétréci 7 fois. Je ne suis pas fortiche en maths mais je sais calculer un ratio, lorsque j’ai mesuré avant et après cuisson, dans mon four ça ne rétréci que entre 2,5 ou 3 fois. Je fais mes dessins trois fois plus grands que la taille désirée au final. Faites l’expérience en coupant un petit bout dans un angle. Mesurez avant et après la cuisson et calculez le ratio de rétrécissement.DIY bracelet plastique dingue 14

La cuisson ! Alors là attention ! Misère !  je me suis fait avoir plus d’une fois ! Lorsque vous aurez coupez vos pièces, posez-les sur votre plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé plutôt que de l’aluminium, personnellement pour avoir testé les deux je préfère le papier.  Elles prennent une légère incurvation. Il faut ABSOLUMENT que l’incurvation soit vers le haut. jusque là c’est toujours la partie mat qui s’est trouvée vers le haut.DIY bracelet plastique dingue 13

Sinon ça fini comme ça ! Tout enroulé sur soi ! Et là c’est fichu ou ça fait un style ! Plus les pièces sont longues plus elles ont tendance à s’enrouler sur elles-mêmes !DIY bracelet plastique dingue 11

Pendant la cuisson là c’est le moment où on observe le plastique se tortiller dans tous les sens avant de redevenir tout plat, cela signifie que c’est cuit ! A la sortie du four je place l’ensemble immédiatement entre deux feuille de cuisson le tout entre deux plaques de cuisson. C’est pour être sûre que tout soit bien plat une fois refroidi. J’ai bien envie la prochaine fois de tenter une cuisson entre deux plaques un peu comme la pâte feuilletée, je vous dirais ce que cela donne !

Edit quelques mois plus tard : j’ai tenté la cuisson entre deux plaques c’est juste IDEAL ! même plus besoin de se poser la question « dans quel sens je pose mes pièces ».

j’ai vernis le côté imprimé, après une journée à mon poignée, j’avais un peu de couleur sur la peau. Véro se demandais si elle pourrait utiliser ce plastique dingue pour en faire des boutons. je pense que le lavage en machine va rapidement faire disparaître le motif, même si il est vernis. Cependant il y a une solution, il suffit de coller 2 pièces ensembles à la super glue sur la partie imprimée.

Voilà y’a plus qu’à faire le montage.

J’espère que ce petit partage d’expérience vous aura été utile. Que cette journée vous soit douce et créative.

Publicités

61 réflexions sur “Tuto comment faire des bijoux en plastique dingue

  1. Je viens de découvrir le plastique fou. J’utilise un pistolet à chaleur plutôt que le four. Et un pique à brochette en métal pour tenir la création qui avec le souffle du pistolet s’envole sinon lol. Par contre pas moyen de modifier la forme car ça refroidit aussitôt rétréci. Mais ça a l’avantage d’être mega rapide.
    Pour le vernis je prend du vernis uv résine (ou de la résine cristal Gedeo). Et j’ai une mini lampe uv pour sécher.
    Il y a du plastique fou spécial imprimante format A6 soit environ 1/4 d’une page A4. J’ai un bac spécial papier photo 10×15 cm environ et elle y passe facile.
    Par contre je vais penser à saturer les couleurs. Merci du tuyau 😊

    J'aime

  2. MAGNIFIQUE!!!! ET, QUE DE PATIENCE ET DE CLARTE DANS VOS EXPLICATIONS . J’AI DEPUIS 1 AN (!!!!!) CE PLASTIQUE CHEZ MOI , MAIS APRES 2 EXPERIENCES MALHEUREUSES (je ne savais pas qu’il y avait un sens pour chauffer le plastique ) . EST-IL POSSIBLE DE DE FAIRE 1 BRACELET-MANCHETTE EN LE FAISANT REFROIDIR SUR 1 BOUTEILLE? ( mais dans ce comment calculer la dimension ?) . ENCORE MERCI POUR CE QUE VOUS FAITES .

    J'aime

    • je pense que oui, j’ai déjà vu cette expérience réaliser par des blogueuse. personnellement je n’ai jamais essayé. pour la dimension peut être en prenant le tour du poignet, en y ajoutant 1 cm ou 2 d’aisance puis calculer comme d’habitude. mais n’ayant jamais tenté l’expérience je ne peux garantir le résultat.

      J'aime

    • aprés plusieurs essais de différents produit le mieux reste la poudre à embrosser en version transparente à appliquer une fois la cuisson au four terminée. ça apporte un joli bombé, et en plus ça ne dénature pas les couleur, avec le vernis ça peut un peu baver.

      J'aime

      • il faut passer chaque pièce sur un tampon encreur transparent poser la poudre sur l’encre et embrosser avec le fer à embrosser. ça demande du matos mais le résultat est juste extra, après il y a l’alternative de la fimo liquide, j’ai testé aussi c’est pas mal mais c’est moins translucide. verser délicatement la fimo liquide sur la pièce déjà cuite, repasser au four.

        J'aime

      • ben oui pour faire mon bracelet ! j’ai fait plusieurs essais avant d’obtenir le résultat optimal, cependant je ne peux vous garantir le même résultat que si vous avez exactement la même imprimante que moi, d’une imprimante à l’autre le débit de l’encre est différent, la précision de l’impression aussi. si votre imprimante donne de bon résultat sur du papier photo et accepte les feuille un peu épaisse cela devrait le faire !

        J'aime

  3. Pingback: DIY bracelet en plastique fou - Diamond is a girl's best friend

  4. Pingback: Dans la jungle | Dans Mon Bocal

  5. J’apporte ma pierre à l’édifice !
    Pour avoir une pièce finie à la dimension attendue, il faut se confectionner une « mètre étalon ».
    J’ai pris un bout de plastique dingue d’un peu plus de 10 cm que j’ai gradué de 5 en 5 mm.(Comme une vraie règle, je n’ai pas mis le 0 au bord)
    Je l’ai ensuite passé au four. Les graduations ont bien-sûr rétréci avec les plastique.
    Maintenant, il suffit de définir la taille attendue pour les pièces et de mesurer avec ce petit accessoire pour connaître la dimension de départ.
    (tu peux le rajouter dans ton tuto si tu le souhaites)

    A bientôt !

    J'aime

  6. Bonjour,
    Il est tout à fait possible de faire des boutons en PlasticFou, j’utilise cette technique depuis 6 ans maintenant. Ainsi je personnalise mes boutons pour assortir à mes ouvrages (tricot ou couture).
    Le tout passé la machine sans problème – testé seulement à 30° mais lavé très souvent – dessins aux crayons de couleur et aux feutres…..maintenant je vais tester à l’imprimante avec vos précieux conseils !!!
    J’ai testé plusieurs tailles de boutons :
    Un cercle de 5cm de diamètre donne un bouton de 18mm fini
    Un cercle de 4cm de diamètre donne un bouton de 15mm fini
    Un cercle de 3cm de diamètre donne un bouton de 12mm fini
    J’utilise souvent des bouchons (soda, lait….) pour avoir un cercle parfait sans trou au milieu comme avec un compas, avec les bouchons de gel douche « F* » on obtient un ovale parfait qui donne des boutons de forme navette très originaux.
    Je fais les trous à la perforatrice de bureau avant cuisson cela permet de coudre avec une aiguille fine et du fil mais pas avec une aiguille à laine.
    Bravo pour votre blog et toutes les créations et tuto sis bien détaillés, c’est toujours du pur bonheur.
    Claire

    J'aime

  7. Le résultat est magnifique!!! J’ai été perplexe que la notice et le « vécu » donnent des rétrécissement si différents. j’ai peut-être une explication: la notice (pas assez explicite), parlerait d’un rétrécissement de 7 fois EN SURFACE, ce qui correspondrait bien à un rétrécissement entre 2,5 et 3 EN LONGUEUR (2,5 en longueur fait 6.26 en surface, et 3 en longueur fait 9 en surface).

    J'aime

  8. Bravo pour les explications … pourtant pas si simple à coucher sur du papier.
    Moi aussi j’ai tenté de fabriquer des bijoux en plastique fou il y a quelques temps et j’ai abandonné (ou plutôt j’ai jeté l’éponge!!). Mais là, tu me redonnes espoir. Mon problème était simplement au moment du vernissage de la face imprimée : tout mon encre bavait !!! Comment fais-tu pour que tes dessins restent intact ?? (j’ai essayé le vernis et le vitrificateur mais sans résultat concluant!)
    PS : je ne suis pas inscrite à la newsletter mais je continuerai à te suivre même sur ton nouveau site – j’adore ce que tu fais !!!)

    J'aime

  9. Supers explications ! Voilà qui me facilite grandement mon approche de ce plastique dingue !!! J’ai quelques feuilles depuis des mois que je regarde du coin de l’œil…

    J'aime

  10. Bonjour,
    C’est la première fois que je ramène ma fraise ! d’habitude je me contente de rester bouche bée devant toutes les réalisations proposées.
    Pour info il existe aussi en noir ! On l’appelle plastique magique noir. On le trouve sur le site 10 doigts en set de 10 feuilles 20×30 cm pour 12.99 euros.A utiliser avec des crayons de couleurs ou/et des feutres marqueurs peinture.
    Merci pour les explis !

    J'aime

  11. félicitations à la bachelière ❤ et merci pour ce billet . les erreurs et les ennuis sont aussi sympa à dévoiler . cela fait avancer . je n'aurai pas pensé à imprimer du plastique dingue ( que je connais depuis presque 30 ans sous le nom de plastique fou 😉 )

    J'aime

  12. Très complet ton article !! Pour les parties qui se roulent sur elles-mêmes, je m’arme de baguettes en bois et je me poste devant mon four, quand je vois que ça va se coller j’ouvre vite fait, je décolle avec les baguettes et je referme ^^

    J'aime

    • j’en ai récupérés quelques unes effectivement en les remettant à chauffer, c’est long et galère. j’ai préférer comprendre le pourquoi des fois y’avait aucun soucis et des fois ça collait. et aprés mes petites expérimentation j’ai vu que si on positionne dans le bon sens les pièces se tordent mais ne s’enroulent pas

      J'aime

  13. Mais oui, je me souviens en avoir fait pour le scrap en 2004 env. mais nous utilisions le heat gun ou un décapeur thermique selon ce que nous avions sous la main, mais dans ce cas il faut tenir un peu la pièce sinon elle se déplace.
    Si la plaque est enroulée, lorsqu’elle est réduite et encore chaude, tu peux essayer (avec l’aide d’une autre personne) de la dérouler avec une plaque puis de la mettre sous presse.
    Et fichue pour fichue, même après refroidissement (sans vernis) tu peux toujours essayer de la rechauffer pour l’aplatir.
    Bravo pour ton tuto. A bientôt.

    J'aime

    • effectivement ça marche aussi je n’en ai pas parlé car je n’ai pas de fer à décaper. tant que je n’ai pas essayé moi même je ne peux pas en parler. j’en ai récupérer certaine en les chauffant à nouveau mais c’est quand même assez galère

      J'aime

  14. Nadja,
    Pour ajouter à votre superbe article, quand le plastique se recourbe après être passer dans le four il faut quelque fois le laisser plus longtemps au chaud pour qu’il adopte une position plus plate. Ce que je fais à la maison pour qu’il reste plat, une fois sur le papier sulfurisé je prends un bloc acrylique que l’on utilise pour les tampons et je presse légèrement pendant que le plastique est encore chaud. Sachez qu’il est possible d’utiliser le pistolet à air chaud, oui oui ça marche très bien puisque je ne fais que ça maintenant.
    Par contre la super glue malheureusement se dissout dans l’eau. Mais des boutons pour le scrap c’est très sympa. On peut aussi utiliser les tampons avec de l’encre permanente pour décorer le plastique fou.
    Bonne continuation

    J'aime

    • quand il s’enroule c’est juste un problème de positionement de départ j’ai fait l’expérience en placant deux pièces au four en même temps pas dans le même sens. une s’est parfaitement remise à plat, l’autre s’est enroulée sur elle même et comme elle s’est collée elle n’a pas pu se remettre à plat entièrement. la chaleur du four aussi compte mais dans ce cas là elle se tord et ne se remet jamais à plat et là effectivement il suffit de chauffer un peu plus. j’ai vu la technique au pistolet, je n’en ai pas alors j’expérimente pour le maitriser

      J'aime

  15. Ehhhh félicitations a la bachelière…cachotiere:-) bravo 🙂 merci pour le tuto tes bracelets sont troppppppp beaux moi je ne cuit pas au four mon plastiquedingue-fou 🙂 bisous doux ma belle oui pour le vécu je compatie lol:-)

    J'aime

  16. Génial merci. Juste une petite erreur. Les feuilles de plastique fou ne font pas 260/200 cm mais 260/200 mm :-))
    Et félicitations à la bachelière, mention TB c’est formidable. A une prépa, elle a toutes ses chances d’intégrer Sciences Po Paris.l’année prochaines.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s